Historique Le Pontel de Maïcou

Le Braque du Bourbonnais
Ses origines

Arko de la Grabde Inière
Arko de La Grande Inière
- à Mr Bisson *

 

 

 

Scorf et Champion
Scorf et Champion
- à Mr Yves *

 

 

 

* Cliquez sur les photos pour les agrandir

Il descend vraisemblablement de la vieille souche du braque continental, ce chien d'arrêt rustique et trés résistant apparu au Moyen-Age. Ses origines sont trés anciennes. En 1580 un auteur cite "-le chien du bourbonnais apte à prendre les cailles". Rares sont les races pouvant fournir une preuve aussi ancienne de leur existence. Notons qu'à cette époque le chien se couchait devant le gibier et le chasseur couvrait le tout d'un filet (ou retz).
Trés tôt, un sujet bien adapté au terroir du centre de la France a donc été sélectionné. A la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, le Braque du Bourbonnais jouissait d'une bonne renommée et se rencontrait dans de nombreuses régions. Il se distinguait par son aspect général un peu "cob", plus léger que les autres Braques de l'époque, sa queue courte de naissance, sa tête en forme de poire et sa robe à fond blanc tiquetée de marron clair ou fauve sur tout le corps.

Au lendemain de la première guerre mondiale, les amateurs de Braque du Bourbonnais ont tenu à se regrouper pour assurer la pérennité de la race. Le Club du Braque du Bourbonnais a été fondé en 1925 à l'initiative du Dr Rigondet et de Mr Léger. Cependant, à partir des années 1950, l'Association connait une période de sommeil. La race périclite, ses effectifs sont au plus bas. Elle ne sera reprise en main qu'en 1973 par un petit groupe d'éleveurs et de chasseurs passionnés. Ils se donnent pour objectif de renouer avec une production de qualité.
On peut dire aujourd'hui que l'objectif numéro un est atteint. De plus en plus nombreux sont les chasseurs utilisant ce remarquable compagnon. Les fauconniers allemands l'ont adopté, les USA le découvrent, le Canada, le Maroc et l'Italie l'ont découvert. Les bécassiers les plus difficiles en sont ravis.

Comme beaucoup de races anciennes, le Bourbonnais chasse sans avoir besoin d'un long dressage. Il est équilibré, comprend trés vite les désirs et les habitudes de son maitre. Sans être trop étendue, sa quête est active, méthodique et efficace. Il possède toutes les qualités d'un bon chien d'arrêt: passion dans la recherche, capacité à couler le gibier, fermeté d'arrêt, instinct du rapport, vigueur et endurance. Il s'adapte aux terrains les plus durs. C'est un sujet rustique et persévérant, doué d'un excellent nez.

Le Standard Beauté - Travail : Aspect général

Descendance : Notre champion

Retour

 

Le Blog de Patrice
Sommaire Historique de la race Trialers Champions Chiots Glossaire canin Contact